agent jean

L’agent Jean t.8: Le castor à jamais

Vignette du livre Agent Jean!(L') T.8: Le Castor à jamaisAprès 200 000 albums vendus au Québec et une série en huit tomes, l’Agent Jean a t-il besoin de présentation? On peut y aller quand même! L’Agent Jean est un orignal agent secret d’une agence qui se nomme l’Agence… Aussi maladroit qu’attachant, il est entouré d’une panoplie de personnages animaliers loufoques. Alex A, son jeune créateur est celui que vous avez peut-être déjà vu dans les salons du livre avec sa longue tuque, sa robe de chambre et ses pantoufles en forme de gros chiens, accompagné d’une longue file de jeunes fans.

Le tome 8 clôt un cycle dont plusieurs intrigues datent des albums précédents. L’Agent Jean règle ses comptes avec le Castor. Selon l’auteur, les 8 premiers opus forment la saison 1. J’avoue avoir été surpris par l’audace des dénouements. L’Agent et ses acolytes avaient bien des tours dans leurs sacs.

Entièrement dessinée à l’ordinateur, cette bande dessinée est tout en mouvement et haute en couleur. Le mauve de la page couverture est une couleur prédominante dans l’album. Le découpage est assez dynamique et sert bien le récit, mais l’auteur sait doser et la lisibilité est intacte. Souvent, il utilise l’expression des personnages pour ponctuer ou accentuer ses blagues. Son humour est d’ailleurs très efficace. Il mélange habilement les jeux de mots, l’humour absurde et les références culturelles de son public.

Bref, il est toujours agréable de constater les beaux succès québécois en bande dessinée, surtout lorsque c’est mérité! Certaines écoles montréalaises ont même ajouté la série à leur cursus scolaire, ce qui donne un argument intéressant aux jeunes garçons qui veulent convaincre leurs parents de leur incessant besoin de lecture… Alex A. a annoncé en entrevue que les prochains Agent Jean ne sortiraient qu’une fois par année au lieu de deux et qu’une série de ninja verrait le jour! Avez-vous aussi hâte que moi?

Dany Arsenault