image

Le tragique destin de Pépito – Pierre Lapointe et Catherine Lepage

oilà un album comme il s’en fait peu. La maison d’édition COMME DES GÉANTS ose et se démarque une fois de plus en publiant cet album saisissant et bouleversant! Pierre Lapointe traite ici de l’intimidation, de la différence et de l’estime de soi qui vole en éclat. Sans la douce finale à laquelle nous nous attendons habituellement dans un album jeunesse. Il ose le tragique, en conservant malgré tout une certaine douceur grâce à la métaphore et au doux trait de crayon de Catherine Lepage. Lire la suite

dare_to_be_different

La vie par 7 — Holly Goldberg Sloan

Vie par 7 (La) - Holly Goldberg SloanLa vie par 7 (ou comment apprendre à nager à contre-courant)

Il y a de ces histoires qui vous enveloppent, vous portent pendant un long moment, vous éclairent et vous fouettent tout à la fois. En voilà une belle, douce et tendre. Et même drôle parfois. Une histoire de courage, d’amitié et de résilience. Une histoire sur la différence qui rassemble.

Willow Chance a 12 ans, possède une intelligence bien au-delà de la moyenne, est fascinée par le chiffre 7 et se passionne pour la botanique.S’il n’est pas facile pour elle de trouver sa place en société, elle trouve tout l’amour dont elle a besoin à la maison et dans sons jardin.

Seulement, un grand malheur, un véritable cataclysme, viendra anéantir la jeune Willow. Dès lors, sa vie vole en éclats et elle devra tant bien que mal en recoller les miettes et réapprendre à vivre. Autrement.

Et sur sa route, elle croisera Dell, le psychoéducaeur mésadapté, ainsi que Mai et Quang-Ha, deux adolescents vietnamiens un peu en marge eux aussi. Des personnages riches de leurs différences, sans en être conscients, attachants pour les mêmes raisons et parce qu’ils doivent se battre plus fort que quiconque pour se sortir la tête de l’eau. Mais ensemble, ils apprendront à nager à contre-courant.

Un roman sur la solidarité, la différence, le deuil, le courage et la résilience. Une histoire touchante, un peu triste parfois, mais qui donne aussi lieu à de beaux fous rires. Des personnages grandioses dans leur fragilité. Bref, un véritable hymne à la vie.

J’ai refermé ce roman les yeux mouillés et le sourire aux lèvres.

Je m’apprête à faire ma rentrée dans un nouvel établissement.
Je suis fille unique.
J’ai été adoptée.
Et je suis différente. Bizarre, quoi.
Mais j’en suis consciente et cela rend les choses moins difficiles. Du moins, pour moi.
Est-ce possible d’être trop aimée?
Mes
Deux
Parents
M’A-I-M-E-N-T
Vraiment,
Réellement.
Je pense qu’une chose qu’on a attendue depuis très longtemps devient encore plus gratifiante.
La corrélation entre l’attente et la satisfaction d’un désir pourrait sans doute être quantifiée par une formule mathématique.
Mais je m’éloigne du sujet; c’est l’un de mes problèmes et c’est pour ça, que, même si je suis une intellectuelle, je ne suis jamais la chouchoute des profs.
Jamais.

Bonne lecture!

Mélanie

mes deux papasss

Mes deux papas — Juliette P-Deny , Marjorie Béal

Mes deux papas

mes deux papas

Une création originale des éditions Des ronds dans l’O

Audacieusement écrit par Juliette Parachini-Deny et tendrement illustré par

Marjorie Béal

Résumé de l’histoire

Une histoire gaie pour défaire les préjugés !

Tom et Enzo, un mignon petit couple d’oiseaux, se posent sur un grand chêne pour faire dodo. Les deux tourtereaux s’endorment, plumes contre plumes, en contemplant la lune.

Le lendemain, en ouvrant les yeux, une vraie petite merveille précipite leur réveil. Ils découvrent un œuf abandonné. Rêvant depuis longtemps d’avoir un bébé, Tom et Enzo sont émerveillés… Ils décident d’en prendre soin, de le protéger et de l’élever en attendant de voir les parents arriver.

Un jour, on entend un craquement… Puis, le mot «papaS » résonne tendrement. Cela provient de la coquille…C’est la naissance de leur petite fille adoptive.

Mes deux papas

Tom et Enzo l’appelle Lilou. Elle les rend heureux, c’est fou !

Rapidement, la petite prend son envol pour l’école. Lorsqu’elle dessine et compare sa famille avec celle d’Oscar, avoir deux papas l’amène à se poser quelques questions… Une fois à la maison, Lilou partage ses interrogations.

mes deux papas

Tom et Enzo savent trouver les mots justes et simples pour lui expliquer que les familles ne sont pas toutes pareilles, que l’amour ça donne des ailes…et que c’est ça l’essentiel !

Un conte rempli de tendresse comme dans les histoires de princesses !

Commentaire personnel

Pour normaliser, il faut d’abord en parler…

L’album s’adresse aux tout-petits à partir de 3 ans… Voilà qui est intéressant! Inviter les jeunes à parler d’homosexualité avant d’entrer à l’école peut être aidant. Tout comme il peut être intéressant de prendre le temps d’expliquer à nos enfants pourquoi certains ont la peau noir ou pourquoi d’autres sont allergiques aux poires…

Particularité de l’œuvre

Juliette Parachini-Deny a proposé son projet d’écriture dans un moment où plusieurs manifestations sur l’homosexualité faisaient la une dans son coin de pays. Peine est de constater qu’elle a vu son œuvre être victime d’actes de violence. On a volé et même déchiré ses exemplaires chez les libraires.

Voilà qui peut engendrer une belle discussion éthique avec les plus grands…

Marilyn Leblanc