9782923841724

La jaquette — Kirsten Hall et Dasha Tolstikova [la pastèque]

Un premier album pour Kirsten Hall, une première apparition dans la littérature jeunesse pour Dasha Tolstikova et une première dans la façon d’interpeller le lecteur.

Bouquin est un livre tout bleu. Seulement décoré de deux yeux. Cela ne le rend pas très heureux. Attendant patiemment qu’un enfant soit attiré et captivé par son histoire, il regarde tristement les autres livres sur le présentoir. Colorés et brillants, ceux-ci semblent tellement plus attirants. Pauvre Bouquin ! Mais qui voudra d’un album si peu étincelant ? C’est angoissant !

9782923841724Heureusement, une petite fille s’intéresse à lui. Mais lorsqu’elle lui présente son animal de compagnie, il a bien peur de faire face à l’ennemi. Pouding est un chien maladroit et il lui vole la vedette avec ses belles pirouettes. Bouquin est un peu jaloux. À vrai dire, il ne l’aime pas du tout!

Le jour où pouding l’éclabousse de boue, alors là Bouquin peut bien faire la moue. Il se retrouve encore plus moche qu’avant. Comme c’est choquant !

Cependant, sa nouvelle copine prend soin de lui. En mettant un baume sur ses blessures, elle le rassure. Mais surtout, elle lui redonne fière allure…

Album La jaquette

Commentaires

Un petit Bouquin qui a bien sa place !

Avec une telle page couverture, on est vite prêt pour une nouvelle aventure ! C’est facile de se créer une intention de lecture. Il faut dire que ces yeux ont quelque chose de bien mystérieux… Maquillés de gribouillis, ce regard ne laisse personne indifférent. De plus, le jaune vif est très attirant…

Le choix des médiums pour les illustrations nous plonge dans un univers enfantin. Les traits simples et un peu brouillons de l’illustratrice sont francs. Comme ceux d’un enfant. Les lignes larges évoquent aussi la jeunesse. Volontairement dessinés avec une certaine maladresse, les tracés sont empreints d’une belle tendresse. Lire la suite

dare_to_be_different

La vie par 7 — Holly Goldberg Sloan

Vie par 7 (La) - Holly Goldberg SloanLa vie par 7 (ou comment apprendre à nager à contre-courant)

Il y a de ces histoires qui vous enveloppent, vous portent pendant un long moment, vous éclairent et vous fouettent tout à la fois. En voilà une belle, douce et tendre. Et même drôle parfois. Une histoire de courage, d’amitié et de résilience. Une histoire sur la différence qui rassemble.

Willow Chance a 12 ans, possède une intelligence bien au-delà de la moyenne, est fascinée par le chiffre 7 et se passionne pour la botanique.S’il n’est pas facile pour elle de trouver sa place en société, elle trouve tout l’amour dont elle a besoin à la maison et dans sons jardin.

Seulement, un grand malheur, un véritable cataclysme, viendra anéantir la jeune Willow. Dès lors, sa vie vole en éclats et elle devra tant bien que mal en recoller les miettes et réapprendre à vivre. Autrement.

Et sur sa route, elle croisera Dell, le psychoéducaeur mésadapté, ainsi que Mai et Quang-Ha, deux adolescents vietnamiens un peu en marge eux aussi. Des personnages riches de leurs différences, sans en être conscients, attachants pour les mêmes raisons et parce qu’ils doivent se battre plus fort que quiconque pour se sortir la tête de l’eau. Mais ensemble, ils apprendront à nager à contre-courant.

Un roman sur la solidarité, la différence, le deuil, le courage et la résilience. Une histoire touchante, un peu triste parfois, mais qui donne aussi lieu à de beaux fous rires. Des personnages grandioses dans leur fragilité. Bref, un véritable hymne à la vie.

J’ai refermé ce roman les yeux mouillés et le sourire aux lèvres.

Je m’apprête à faire ma rentrée dans un nouvel établissement.
Je suis fille unique.
J’ai été adoptée.
Et je suis différente. Bizarre, quoi.
Mais j’en suis consciente et cela rend les choses moins difficiles. Du moins, pour moi.
Est-ce possible d’être trop aimée?
Mes
Deux
Parents
M’A-I-M-E-N-T
Vraiment,
Réellement.
Je pense qu’une chose qu’on a attendue depuis très longtemps devient encore plus gratifiante.
La corrélation entre l’attente et la satisfaction d’un désir pourrait sans doute être quantifiée par une formule mathématique.
Mais je m’éloigne du sujet; c’est l’un de mes problèmes et c’est pour ça, que, même si je suis une intellectuelle, je ne suis jamais la chouchoute des profs.
Jamais.

Bonne lecture!

Mélanie

Les intéressants_bandeau

Les intéressants — Meg Wolitzer

Intéressants (Les) - Meg WolitzerIl y a des romans comme ça, qu’on aime lire allongé dans un hamac ou sous la couette… le genre de lectures qui nous bercent… qui nous enveloppent… qu’on peut se permettre de poser, le temps d’une sieste, et qu’on retrouve avec plaisir quelque soit le moment.

Les intéressants, le dixième roman de l’auteur américaine Meg Wolitzer (le troisième seulement traduit en français) est une grande histoire d’amitié, une véritable saga, courant sur près de quarante ans, empreinte d’un humour mordant et d’une grande finesse psychologique. Avec, en toile de fond, l’évolution de la société américaine des années 70, à nos jours.

Le titre peut sembler un brin prétentieux il est vrai, mais on comprend, au fil des pages et des années qui passent, l’ironie qui se cache derrière. Il s’agit en fait du nom qu’un groupe de jeunes avaient choisi à l’adolescence lorsqu’ils se sont rencontré à l’été 1974, dans un camps de vacances qui fut pour eux inoubliable, se promettant de devenir des gens « intéressants » et de ne jamais se perdre de vue.

Les intéressantsIntéressants, ils le sont, mais pas nécessairement individuellement, c’est collectivement qu’ils le deviennent, par leurs relations qui connaîtront des hauts et des bas, avec des épisodes de crises, de doutes mais aussi de petites et grandes réussites de même que de petits et de grands bonheurs. Rien d’explosifs dans ce romans, pas de grands rebondissements, juste l’impression de faire partie de la bande et d’avoir envie de les suivre jusqu’au bout. Et c’est à regret que nous devons les quitter, 565 pages plus tard, après les avoir suivi pendant près de 40 ans.

Je vous invite donc, à votre tour, à les retrouvez, dans le roman LES INTÉRESSANTS de Meg Wolitzer aux éditions RUE FROMENTIN.

Bonne lecture!

Mélanie