cropped-saga1.jpg

SAGA — Brian K Vaughan & Fiona Stapples

saga3Le thème de cette BD est classique en soi, une sorte de Roméo et Juliette sous extasie. Deux personnages principaux : Alana et Marko. Elle porte des ailes et lui des cornes. Ce sont deux races ennemies. Elle était sa geôlière, lui son prisonnier. Ils se sont trouvés des atomes crochus. Maintenant, ils tenteront en temps de conflit planétaire de protéger leur petite fille, Hazel, preuve que l’amour vaut mieux que la guerre.

À première vue, les réticences des lecteurs peuvent être nombreuses, j’en conviens. Oui, il s’agit de science-fiction. Oui, nous parlons de comic américain. J’ajouterais même que les espèces plus ou moins humanoïdes sont de constitution et de couleurs assez criardes. La galerie de personnages pourrait en confondre plus d’un. Pourtant, pourtant… Sans faire de jeu de mot, quelle saga!

saga2Qu’il soit question de justice sociale est l’évidence puisque c’est l’apanage de la science fiction. Mais malgré le décor surréaliste, les thématiques abordées dans ce récit sont universelles. En effet, il est surtout question des relations de couple, de la vie de jeunes parents, de savoir gagner sa vie décemment, de problèmes de dépendance, de mauvaises influences ou d’infidélité. Bref, des réalités sommes toutes banales qui permettent aux lecteurs de s’identifier aux protagonistes et qui donne à l’ensemble une certaine crédibilité. D’ailleurs, une image forte sur la couverture du premier tome montrait même Alana en train d’allaiter. saga 1

De plus, plusieurs personnages vivent leurs aventures en parallèle en s’imbriquant à l’histoire principale. À certains moments, pendant les 4 tomes, on préfère un personnage, on est intrigué par un autre, on se questionne sur le dénouement d’une situation. Tel un feuilleton, la hâte et le désir de poursuivre se présentent à chaque fin de chapitre. Une preuve d’appréciation indéniable!

Saga est une série qui a le vent dans les voiles des deux côtés de l’Atlantique, bien qu’elle soit publiée à l’origine chez Image Comic, aux États-Unis. Elle est scénarisée par Brian K Vaughan et illustrée par Fiona Stapples. Cette dernière maîtrise bien ses logiciels de dessin. Elle fait preuve d’originalité et d’une grande créativité à plusieurs égards et ses tons de couleurs sont osés. Les sujets du Prince robot avec leurs têtes-téléviseurs et la chasseuse de prime nue aux pattes d’araignée en sont deux bons exemples. Saga1Saga_-Zone_015

Bref, le terme Space Opera convient à merveille à cette épopée digne des grands opéras italiens, bien qu’elle se déroule très loin de la botte.

Dany Arsenault

La série SAGA disponible sur le site leslibraires.ca