Orbital_2

ORBITAL t.6: Résistance (Serge Pellé et Sylvain Runberg)

Au 23e siècle, la Terre a enfin le droit d’entrer dans l’ODI (organisation diplomatique intergalactique) une sorte d’ONU à plus grande échelle. Les humains, peuple polluant à la technologie peu avancée, ne sont pas bienvenus de tous. Voilà la prémisse d’une bonne BD de science fiction!

Les deux personnages principaux sont Caleb, un Terrien et Mézoké, une Sandjar qui forment par obligation une équipe d’intervention. Le peuple de cette dernière a été malmené par les terriens, la tension est forte, mais le devoir prime. Leur mission peut sauver non seulement des vies, mais des planètes.

Dans la série Orbital, chaque histoire se conclut en 2 tomes. Résistance est le 6e opus, donc le troisième cycle. Le scénariste, Sylvain Runberg, que plusieurs connaissent par son travail d’équipe avec François Miville-Deschênes sur Reconquête, complexifie son histoire avec le temps. Le premier cycle était une série de scènes d’actions enlevantes, le talent de dessinateur de Serge Pellé était grandement mis à contribution. Un rythme à couper le souffle! Mais avec ces deux dernières bandes dessinées, on nage en plein conflit politique. Magouille, recherche de pouvoir, corruption sont au rendez-vous. C’est ce qu’il y a de magnifique avec la science fiction, on peut critiquer, dénoncer les injustices et se prononcer bien haut sans jamais pointer du doigt puisque c’est de la fiction. Nos deux héros s’enfoncent dans les problèmes à un point où on se demande comment ils vont s’en sortir?

Serge Pellé fait preuve d’une grande créativité en inventant une galerie d’extraterrestres sublimes. Ces décors, tout comme ses vaisseaux spatiaux, sont aussi très crédibles. D’ailleurs, certaines scènes se passent en forêt, d’autres dans l’espace et la transition se fait sans heurt. Ironiquement, dans une série futuriste, il se refuse la coloration à l’ordinateur. Maîtrisant bien sa palette, les planches de cette BD ont une atmosphère franchement glauque qui convient bien aux thèmes abordés. Bien que je préfère le début d’Orbital avec ses folles poursuites et ses fusillades, la tangente actuelle satisfait mon goût d’intrigue et de dénouements inattendus.

Dany Arsenault

Une réflexion sur “ORBITAL t.6: Résistance (Serge Pellé et Sylvain Runberg)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>