cropped-cropped-texte_2.jpg

Suréquipée — Grégoire Courtois

SURÉQUIPÉE – Grégoire Courtois (Le Quartanier)

suréquipéeElle. Elle voit, elle écoute, elle analyse, elle obéit. Elle est. La BlackJag est bien plus qu’une simple voiture : ni plus ni moins, elle est un véritable être vivant, une merveille de la nature, purement organique, clairement dissociable de ses équivalents mécaniques et analogues. Cependant, elle n’a pas de conscience, pas de sentiments à proprement parler. Mais lorsque son propriétaire (son «maître», comme elle l’appelle) disparaît, c’est elle qui doit élucider le mystère pour ses créateurs et interrogateurs, car elle détient le secret à son insu.

Suréquipée met en scène la science de la création aux mains de l’Homme, la naissance. Mais jusqu’où l’Homme peut-il aller avant d’enfreindre les limites de ce qui est moralement acceptable? Sur ce point, Elle ne peut trancher. Du moins…

François-Alexandre

sans le e

La disparition — Georges PEREC

PEREC, Georges. La Disparition, France, Gallimard, collection l’Imaginaire 

Anton Voyl a un malaise, une fêlure, un tourment. Puis, il disparaît. Amaury Conson, apprenant la nouvelle, se précipite chez Anton pour y trouver quelque indice. Mais tout est flou, obscur. Volontairement? Cette première disparition poussera Amaury à réunir un groupe d’amis (mais à quel point?) à la recherche d’Anton… et les disparitions s’accumuleront. Disparition des personnages, certes, mais disparition de quelque chose de bien plus important encore, de plus grave. La Disparition est ce qui se produit quand Perec tente l’humainement impossible… et réussit! Tout un exploit, tant par son absence de la lettre la plus fondamentale de la langue française (eh oui, ne cherchez pas la lettre « e » ici!) que par son excès rédactionnel. Véritable catharsis littéraire, et une façon fantastique de s’initier à Perec.

François-Alexandre Bourbeau

liberté

SIX DEGRÉS DE LIBERTÉ – Nicolas Dickner

« Six degrés de liberté », Nicolas Dickner, Alto, 2015

Une adolescente dont la fatalité se veut d’infinies rénovations, un ami agoraphobe qui a un penchant pour le punk industriel polonais underground, un Canon Powershot tout cabossé, une boîte de whippets récurrente, une employée de la GRC qui « triangule » en observant les irrégularités transactionnelles de cartes de crédit, un conteneur nommé Papa Zoulou… Mais surtout un conteneur nommé Papa Zoulou. Si vous pensez avoir affaire à n’importe quoi, détrompez-vous! Dickner signe un récit éclaté, marrant et intelligent tissé sur fond de nature humaine. Et bien sûr, il y a un mot ou deux sur le hacking…

François-Alexandre Bourbeau