image

Des bouquets de mots pour la fête des mères

Qu’elle soit parfois houleuse ou des plus harmonieuse, la relation à la mère est au coeur de nos vies et de notre équilibre. À quelques jours de la fête des mères, j’ai eu envie de vous partager des histoires pour petits et grands qui nous présentent sous des jours différents, cette relation unique et privilégiée.

Elle sera toujours là [éditions d’eux]

AUTEUR: Thierry Lenain ILLUSTRATRICE: Manon Gauthier | À partir de 4 ans.

9782924645031Le narrateur se rappelle les gestes posés, les moments partagés… Les souvenirs défilent et s’enfilent comme les perles d’un collier. Elle était là à chaque instant, pour tous les moments importants, marquants, et elle sera toujours là…

Un album touchant et enveloppant, comme les bras d’une maman. Une maman qui sera toujours présente, bien longtemps après son départ.

On se laisse bercer par les mots enveloppants de Thierry Lenain et les collages de Manon Gauthier qui ajoutent une deuxième couche de tendresse.

Un album doux et tendre. Nostalgique et lumineux. Juste à temps pour la fête des mères.

Vous aimerez aussi:

Quelle sacrée chance! [les 400 coups]
9782895406228

 

 

Lire la suite

Mois de la poésie

Rendez-vous poétique

Le 21 mars a été proclamé journée mondiale de la poésie par l’UNESCO. Je profite donc de cette journée bénie pour vous partager mes récents coups de cœur poétiques!

Nombreux seront nos ennemis — Geneviève Desrosiers [L’Oie de Cravan]

Nombreux seront nos ennemisUne poésie à couper le souffle. Des mots coups de poing.

[ENFANTS] Le jour où les ténèbres se tairont avant moi. La musique se fera grave et lancinante, la grêle ne tombera plus sur nos têtes devenues trop légères.

[…]

[INSOMNIES] Je fais encore de l’insomnie et l’ombre de ma main sur la page imite bien mal le sommeil que je n’attends plus.

 

Je ne suis pas celle que vous croyez — Anne Martine Parent [La Peuplade]

Je ne suis pas celle que vous croyezPoésie du deuil, de l’enfance perdue et de la mémoire comme refuge.

Je cherche les mots pour entrer dans le temps

avant que ma bouche soit pleine de sable.

Comment écrire l’histoire de ce qui n’a pas lieu

de ce qui chaque fois avorte.

 

 

Procès-verbal — Simon Boulerice [Poètes de brousse]

9782923338873Humour noir, regard juste. Auteur talentueux et prolifique.  Cette petite plaquette poétique ne fait pas exception, comme le reste de son œuvre, c’est absolument SAVOUREUX!

la coupe à blanc se poursuit

arbres généalogiques hachés

au ras des ancêtres

Lire la suite

Rentrée littéraire printanière

Rentrée littéraire printanière

L’hiver s’en va, c’est dur à croire mais on a passé à travers; la terre dégèle, les filles sont belles… [Richard Desjardins] Et les sorties littéraires prévues dans les prochaines semaines annoncent un printemps florissant!

Découvrez ce que la belle saison nous réserve comme surprises littéraires:

En mars

Big Bang – Neil Smith [Alto]

Quel plaisir de retrouver la plume originale, pétillante et humaine de Neil Smith, après le succès retentissant de Boo! Il est sur le « top » de la pile celui-là!

9782896942572Naviguant sur les fines lignes qui séparent le rire des pleurs, la tendresse de l’indifférence, les récits qui composent Big Bang explorent les lois de l’attraction qui nous unit et présentent des personnages gravitant aux lisières des trous noirs.

Touchantes ou dures, improbables ou d’une formidable acuité, toujours pétillantes d’intelligence, les histoires imaginées par Neil Smith (Boo) rendent compte de la condition humaine avec le doigté caractéristique d’une des plumes les plus profondément originales de la scène littéraire actuelle.

 

La chambre Neptune – Bertrand Laverdure [la peuplade]

Ce roman m’attire comme un aimant: une grande poésie se dégage de son titre et la photo en couverture, choisie avec soin, ajoute à ce sentiment. Je suis impatiente, même si je sais que je sortirai bouleversée de cette lecture.

9782924519165La chambre Neptune déplie un univers agonique : la longue agonie d’une civilisation et celle, courte, d’une jeune fille de onze ans. Se trace la relation clairvoyante entre Sandrine et son/sa médecin traitant/e, Tirésias. Par la grande maîtrise de son art, Bertrand Laverdure aborde avec humanisme tout ce qui entoure la mort prématurée d’un enfant, les émotions finales, la douleur qui nous invente et nos deuils perpétuels. Ce roman poétique invite à voir et à entendre les notes de la mélodie temporelle, la vie comme une partition.
La chambre Neptune explore les arcanes de l’identité, ses rapports au pouvoir et la mélancolie qui en résulte.

 

La chambre verte – Martine Desjardins [Alto]

Que dire de celui-ci sinon qu’il m’intrigue particulièrement. L’univers créé par Martine Desjardins est plutôt invitant… NON?

9782896942008Toute maison a ses secrets, mais aucune ne les protège plus jalousement que l’auguste demeure de la famille Delorme. Avec ses soixante-sept serrures et sa chambre forte où gisent les restes momifiés d’une femme serrant une brique entre ses dents, cette véritable banque privée a toujours tenu à l’abri des regards indiscrets son lot de biens mal acquis, de vices cachés, de rites cruels et de substances illicites. Jusqu’au jour où elle ouvre sa porte à Penny Sterling, une jeune intrigante dont les ressources n’ont d’égal que la curiosité… Saga familiale joyeusement gothique où les vieilles filles se soûlent à l’extrait de vanille, les orphelins cherchent à venger leur héritage volé et les maisons assouvissent leurs pulsions meurtrières.

 

Le cœur des cobayes – Gregory Lemay [Héliothrope]

une histoire un peu dingue. de fabuleux personnages. et une bonne dose d’humour. il ne m’en fallait pas plus. le cocktail est parfait!

9782923975849Au centre d’études pharmacologiques où il accepte d’être enfermé, gavé d’oxycodone et surveillé en échange d’une somme dérisoire, le narrateur de ce roman n’est qu’un numéro : 25. Son meilleur ami, Clown, aurait bien voulu l’accompagner, mais il a été recalé pour cause de maigreur extrême. Il l’attend donc à l’extérieur, espérant que 25 lui trouve parmi les participants une fille fréquentable. Justement, il y a 24, une jolie latina qui en a marre de son amant et s’apprête à le laisser. Elle et Clown, ça pourrait bien marcher… Sauf que 25 aussi, depuis toujours, cherche la femme de sa vie. Il lui parle et lui écrit, il l’attend dans le détour, il sait qu’il ne suffit que de la rencontrer. Et c’est ainsi que, côte à côte sur leurs chaises de vinyle, une seringue dans le bras et un gobelet ciré dans la main, 25 et 24 assistent à la naissance de leur amour, un amour étrange, fulgurant et certainement un peu fou. Mais qu’adviendra-t-il une fois que les portes du centre d’études s’ouvriront sur la vraie vie ? Lire la suite

image

Des voix de femmes inspirantes

En cette journée des femmes, j’ai eu envie de vous partager mes coups de coeur pour des femmes d’ici, des voix intimes, sublimes et remarquables.

LA FEMME QUI FUIT (ANAÏS BARBEAU-Lavalette)

9782923896502LA FEMME QUI FUIT vous prend aux tripes, vous écorche autant qu’il vous touche. La douleur tient probablement dans la révolte que nous éprouvons face à cette femme qui choisit d’abandonner sa famille. Comment une mère peut-elle demeurer insensible devant les suppliques de sa fille qui l’attendra toute sa vie? Ahu nom de quoi? Il faut lire jusqu’au bout pour tenter de saisir la soif de liberté, impossible à étancher, qui habite cette femme en fuite continuelle.

Un récit bouleversant. Une écriture intime, puissante et remarquable.

BLANC DEHORS (MARTINE DELVAUX)

9782923975665Martine Delvaux, une auteure de l’intime, du vrai, nous offre avec Blanc dehors, une quête d’identité, un récit intime et déchirant d’une femme qui cherche à retracer son histoire en remplissant les blancs. Elle avance à tâtons dans un brouillard épais fait de silences, de secrets et de non-dits. Elle grappille ici et là des indices laissés au hasard, indices rares et précieux qu’elle tente de relier entre eux pour reconstituer ce qui a été avant qu’elle n’arrive au monde. Elle veut savoir. Pourquoi il a fui. Que serait-elle devenue si elle avait connu ce père qui n’en a jamais été un. Un roman qui questionne, qui remue. Un récit d’une beauté bouleversante.

 

LES FILLES BLEUES DE L’ÉTÉ (MIKELLA NICOL)

fillesSon premier roman, Les filles bleues de l’été, nous révèle deux âmes meurtries, esseulées, « deux peaux vidées », solidaires dans leur désespoir. Deux récits nous sont ainsi offerts en alternance, se croisent et se font face. D’un côté, celui de Clara qui est rongée par la colère, celle que laissent dans leur sillon les amours blessés. De l’autre, celui de Chloé, submergée par la tristesse. Elles ont toutes les deux perdu leurs repères, se sentent étrangères où qu’elles aillent. Partout, sauf là-bas… ce lieu auquel elles appartiennent, au même titre que le vent, les feuilles, le lac. Ainsi, elles trouveront refuge dans le chalet de leur enfance, s’envelopperont dans les souvenirs, dans l’espoir de voir se dissiper le brouillard. Mais l’été laissera place à l’automne…

BLUES NÈGRE DANS UNE CHAMBRE ROSE (JENNIFER TREMBLAY)

bluesJennifer Tremblay nous offre un récit de l’intime, criant de vérité, une confidence aux accents blues sur fond de nuits blanches, révélant au jour une passion dévorante, un amour qui consume. Ce roman se veut pour Fanny, la narratrice, un récit-exutoire dans lequel elle s’adresse à Bobo, son amant-musicien noir comme la nuit. Elle est obsédée par lui, par sa peau « imbibée d’un parfum imaginé par Dieu ». Elle se donne à lui tout entière, s’abandonne totalement à leur histoire qui deviendra un véritable manège infernal.

Mais peut-on vraiment se guérir d’une passion comme celle-ci, d’un amour-incendie, ou doit-on la laisser nous consumer totalement jusqu’à ce qu’il n’en reste que des cendres et espérer ultimement pouvoir en renaître? Un roman poétique d’une grande intensité.

LES MURAILLES (ERIKA SOUCY) – LECTURE EN COURS 

imageJe viens tout juste de découvrir Erika Soucy, de me frotter à son écriture brute et authentique. J’ai été littéralement bouleversée par son poème Sursis publié dans le collectif Femmes rapaillées et je me suis aussitôt attaquée à son roman Les murailles qui vient tout juste de paraître chez VLB éditeur. Et j’y ai retrouvé avec bonheur toute la puissance de sa poésie qui sonne tellement vraie, tellement juste.

 

Une jeune auteure à découvrir!

 

D’autres auteures d’ici que j’affectionne particulièrement et qui m’inspirent:

  • Kim Thuy
  • Aki Simazaki
  • Fanny Britt
  • Suzanne Richard
  • Christine Eddie
  • Dominique Fortier

D’autres suggestions inspirantes sur le site LES LiBRAIRES: des portraits de femmes diverses qui chacune à leur manière ont contribué à changer les choses.