BD à surveiiler

De petits bijoux graphiques à surveiller!

Je dois admettre que l’univers graphique, en littérature, est un domaine que je tends à apprivoiser peu à peu. Je suis plutôt branchée romans, nouvelles, poésie… Ce qui ne m’empêche pas d’être intriguée par le 9e art, que j’ai bien envie d’apprendre à décoder. Le déclic s’est fait en lisant LE SCULPTEUR de Scott McCloud, l’automne dernier: un roman graphique spectaculaire! Et j’ai l’intention dans les prochaines semaines de me lancer dans la lecture de deux ouvrages visuellement très intéressants et au contenu plutôt intriguant:

LES INTRUS — Adrian Tomine — Cornélius

Tomine développe, avec une ironie douce-amère, une galerie de personnages confrontés à des situations quotidiennes. Plongé dans une atmosphère mélancolique, on croise la route d’Harold, un jardinier qui tente de créer une nouvelle forme d’art, celle de Barry, un dealer paumé de quarante ans fan de base-ball ou encore celle d’une jeune étudiante qui subit sa ressemblance avec une star du porno. À travers ces chroniques de la vie ordinaire, Adrian Tomine dresse avec humour et désillusion un portrait de l’Amérique contemporaine et renvoie subtilement le lecteur à ses propres questionnements personnels. (CORNÉLIUS)

Les Intrus_Adrian Tomine

DÉRANGÉS — Violaine Leroy — LA PASTÈQUE

Dérangés est une histoire en trois actes où l’on suit la descente aux enfers d’un gardien de musée, la vie transformée de Nenad à la vue d’une oeuvre d’art et celle de Judith, une insomniaque qui ne peut plus démêler ses rêves de la réalité. Chorégraphie de gestes fous, musée imaginaire et clameur des objets perdus, Dérangés est une épopée initiatique qui nous plonge dans une histoire d’une puissance impressionnante. (LA PASTÈQUE)

Dérangés_Violaine Leroy