SORCIERES_BD_PLANCHES

Sorcières-Sorcières t.1: Le mystère du jeteur de sorts

Sorcières-sorcières est un beau livre, textes et dessins compris. Trois jeunes amies s’amusent et, pleines de malice, se moquent d’une petite fille, mais lorsque sa grande sœur arrive, celle-ci promet de régler les comptes… Le problème c’est que les comptes se règlent de façon plutôt catastrophique! Devinez qui est accusée? Hé oui! La grande sœur Nini devra prouver son innocence, mais au pays des sorcières et de la magie, les blagues et les vengeances prennent vite une autre tournure.

Joris Chamblain, que plusieurs connaissent pour son dessin dans Les carnets de Cerise, signe ici un scénario qui éveillera les jeunes lecteurs au roman policier. Tout est en place : l’enquête, les indices, la fin qui dénoue l’intrigue. Les personnages sont bien campés, sans être stéréotypés et l’humour est assez efficace.

Au dessin, Lucile Thibaudier dessine en rondeur et en douceur, on dirait d’avantage des dessins d’album jeunesse. Elle est habile dans le mouvement et propose des effets spéciaux intéressants pour illustrer la magie. Mais sa véritable force est dans la coloration. Elle utilise de belles teintes qui contribuent à l’ambiance bon enfant de la BD. L’utilisation du noir et blanc pour les retours dans le passé facilitera la compréhension des moins habitués. De plus, l’illustratrice utilise beaucoup le rose et le mauve mais sans être mièvre. Les héroïnes étant tous des filles, nous pourrions penser que le public cible est féminin, mais il ne faut pas catégoriser si vite. Les garçons, habituellement plus friands de BD, sauront y trouver leur compte.

Bref, un beau produit qui plaira aux petits et qui laisse place à bien de nouveaux mystères.

Dany Arsenault

agent jean

L’agent Jean t.8: Le castor à jamais

Vignette du livre Agent Jean!(L') T.8: Le Castor à jamaisAprès 200 000 albums vendus au Québec et une série en huit tomes, l’Agent Jean a t-il besoin de présentation? On peut y aller quand même! L’Agent Jean est un orignal agent secret d’une agence qui se nomme l’Agence… Aussi maladroit qu’attachant, il est entouré d’une panoplie de personnages animaliers loufoques. Alex A, son jeune créateur est celui que vous avez peut-être déjà vu dans les salons du livre avec sa longue tuque, sa robe de chambre et ses pantoufles en forme de gros chiens, accompagné d’une longue file de jeunes fans.

Le tome 8 clôt un cycle dont plusieurs intrigues datent des albums précédents. L’Agent Jean règle ses comptes avec le Castor. Selon l’auteur, les 8 premiers opus forment la saison 1. J’avoue avoir été surpris par l’audace des dénouements. L’Agent et ses acolytes avaient bien des tours dans leurs sacs.

Entièrement dessinée à l’ordinateur, cette bande dessinée est tout en mouvement et haute en couleur. Le mauve de la page couverture est une couleur prédominante dans l’album. Le découpage est assez dynamique et sert bien le récit, mais l’auteur sait doser et la lisibilité est intacte. Souvent, il utilise l’expression des personnages pour ponctuer ou accentuer ses blagues. Son humour est d’ailleurs très efficace. Il mélange habilement les jeux de mots, l’humour absurde et les références culturelles de son public.

Bref, il est toujours agréable de constater les beaux succès québécois en bande dessinée, surtout lorsque c’est mérité! Certaines écoles montréalaises ont même ajouté la série à leur cursus scolaire, ce qui donne un argument intéressant aux jeunes garçons qui veulent convaincre leurs parents de leur incessant besoin de lecture… Alex A. a annoncé en entrevue que les prochains Agent Jean ne sortiraient qu’une fois par année au lieu de deux et qu’une série de ninja verrait le jour! Avez-vous aussi hâte que moi?

Dany Arsenault

guiby3

Guiby le bébé t.3: Double face à face — Sampar

Étant enseignant et amateur de bande dessinée, on me demande parfois des suggestions de BD québécoises. Ça me fait toujours plaisir! Savoir qu’on offre de la lecture, qu’on me fait confiance, qu’on pense à la bande dessinée ET à nos auteurs québécois, ô joie! Pour les jeunes lecteurs, ma première réponse est depuis le premier tome : Guiby le bébé.

Tout d’abord vous devez replacer Sampar, l’artiste derrière ce livre. Samuel Parent de son vrai nom est auteur de plus d’une centaine de livres, gagnants de nombreux prix, traduits en plusieurs langues. Illustrateur de séries très appréciées de nos jeunes comme les Savais-tu? et Billy Stuart, son trait est reconnaissable entre tous. Vous le replacer? Sachez qu’avec cette BD, il prend seul les commandes en étant responsable du dessin et du texte pour la première fois. On sent qu’il s’amuse beaucoup.
guiby

Guiby porte toujours sa suce et son chandail à capuche rouge. C’est un superbébé qui profite de la nuit pour faire des cascades, participer à des combats et découvrir les dessous de la ville, tel un superhéros. Dès le premier tome, il se lie d’amitié avec Gruffus, le monstre qui hantait sa chambre, et Ramirez, un rat à l’accent espagnol. Ensemble, ils tenteront de contrecarrer les plans machiavéliques et vengeurs d’une organisation de monstres vivant sous la ville. Ses relations avec les chats de gouttière lui seront souvent utiles.

Les adultes que nous sommes buttent sur le fait qu’un bébé ne peut en faire plus que le ferait Indiana Jones lui-même. Mais les lecteurs de 6 à 12 ans s’en amusent ou n’y voient que du feu. Le scénario est bon, l’intrigue est bien menée et les blagues sont nombreuses. Les dialogues entre les deux comparses qui ne s’aiment pas tellement sont savoureux! Personnellement, j’ai un penchant pour le rongeur.

Sur le plan graphique on sent que Sampar prend plaisir à créer les personnages secondaires, c’est amusant. Le découpage est dynamique et les effets de cases sont utilisés avec parcimonie, ce qui leur confère plus d’efficacité. Les pleines pages donnent du rythme, ce qui s’accorde bien avec un dessin dont le mouvement est présent et bien maîtrisé. La colorisation offre un effet d’ensemble peut-être un peu trop  »informatique », mais voilà un détail dont le public cible ne s’encombrera pas.

Bref, humour, suspense et action sont au rendez-vous! La bande dessinée jeunesse du Québec n’a rien à envier à nos cousins européens tant que Sampar et son superbébé veillent au grain!

Dany Arsenault

Les 3 tomes sont disponibles sur le site logo_leslibraires

Vignette du livre Guiby T.1: Une odeur de soufre Vignette du livre Guiby T.2: Le piège Vignette du livre Guiby T.3: Double face-à-face

Vous aimerez aussi:

Vignette du livre Billy Stuart T.9: Le grand désastre    Vignette du livre Capitaine Static T.7: Les FanaTICs!